Kyuden Sushi

Forum consacré aux jeux de rôles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Litterature] Le magasin des suicides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haimji
Sushi de Combat
Sushi de Combat
avatar

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 1701
Date d'inscription : 03/05/2005

MessageSujet: [Litterature] Le magasin des suicides   Ven 8 Oct 2010 - 0:39

‘Le Magasin des suicides' : un titre pour le moins surprenant, et un slogan en quatrième de couverture également surréaliste : ‘’Vous avez raté votre vie ? Avec nous vous réussirez votre mort !’’

En tout cas on peut affirmer que Jean Teulé, lui, n'a pas raté son roman. La mort et en particulier le suicide font partie des grands tabous de notre société occidentale, mettre fin à ses jours est synonyme de péché dans les grandes religions monothéistes.

Dans ce livre, point de jugement de valeur, tout est pris à la dérision. On serait tenté de penser qu'au vu du sujet, il faudrait appréhender cette histoire au second degré... mais le premier fait déjà tellement rire ! Rien n'est glauque, bien au contraire et l'on passe son temps à sourire devant les différentes énumérations de suicides possibles, de la corde tressée main au cocktail-poison du jour, en passant par la pomme au cyanure ou encore le kit avec kimono et sabre pour un seppuku traditionnel ! Tous ces moyens sont proposés par la célèbre maison Tuvache où l'on conseille ces "clients à la mort" depuis dix générations. Règle d'or : ne jamais dire "au revoir" mais "adieu"...

Cinq personnages composent cette famille atypique : les parents, professionnels, techniciens, commerçants ; l'aîné, dépressif chronique mais extrêmement "créatif" dans sa branche ; la soeur, archétype de l'ado mal dans sa peau, et enfin le petit dernier, véritable grain de sable dans ce commerce si lugubre : lui, voit tout en rose, c'est l'éternel optimiste. Il n'aura de cesse tout au long de l'histoire, de mettre son grain de sable dans ce commerce bien huilé d'articles pour autodestructeurs en puissance.

Avec une ambiance à la famille Adams, au climat digne des 'Noces funèbres' de Tim Burton, Teulé donne l’envie de passer la porte de son 'Magasin des suicides' et nous fait passer celle de nous suicider...


_______________________________________________________________________________________________________________________________________
« Cerf chassé qui de soif alainne ne désire tant la fontaine n'éperviers ne vient à reclain si volontiers, quand il a faim que plus volontiers ne venissent A ce que nu entretenissent »
Le cerf traqué qui halète de soif ne désire pas tant la fontaine, et l’épervier, quand il a faim, n’accourt pas si volontiers à l’appel qu’ils n’étaient heureux de voir approcher le moment où ils allaient reposer dans les bras l’un de l’autre.
(Erec & Enide, Chrétien de Troyes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Litterature] Le magasin des suicides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Magasin de bitz
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Magasin d'arme
» Magasin de glaces Florian Fortarôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyuden Sushi :: Communauté :: Généralités-
Sauter vers: